Qu’est-ce le don de voyance ?

Voyance-serieuse

Le don de voyance fait référence à la capacité qu’ont certaines personnes, de percevoir des choses à venir, par un « sixième sens ». Il est intéressant de faire une revue sur ce sujet bien passionnant. Cela peut aider, non seulement à mieux comprendre ce qu’est ce don de voyance, mais aussi à évaluer son propre potentiel de voyance et à le développer, pour soi ou pour les autres.

La notion de voyance s’impose donc en présence de personnes qui sont dotées de possibilités peu communes voire même exceptionnelles, leur conférant le don de percevoir à l’avance ce qui va se produire dans un futur plus ou moins proche, en se basant sur des ressentis qui leur sont propres. En effet, toute personne possédant le don de voyance a développé des méthodes qui lui sont propres pour affiner son don de voyance inné découvert plus ou moins tôt.

Entre « flash », lecture des lignes de la main, tirage de cartes ou consultation des runes, les manières par lesquelles procèdent les voyants foisonnent. L’on parlera plus précisément de voyance là où la perception des choses ne se contente plus des ressources de nos cinq sens. La voyance est-elle don ou fruit de la pratique? Nous dirons qu’il y va un peu des deux, mais elle ne se développera que chez les personnes dotées d’un don de voyance initial. Donc avant tout elle est issue d’un don, car pour être sensible à certaines choses qui restent inaccessibles à la plupart, il faut être doté d’un petit quelque chose en plus. Mais le don de voyance se cultive car il se développe par la pratique.

Le don de voyance a de tout temps subjugué et le nombre croissant de personnes qu’une consultation chez un voyant intéresse aujourd’hui, le prouve. L’on évoquera les habitants des cités romaines et grecques qui questionnaient leur avenir, par le moyen des haruspices, où les augures se lisaient dans les entrailles des animaux. De l’autre côté des frontières, les voyance-en-priveeAsiatiques n’ont pas tardé à développer leur Yi King dont la renommée n’a fait que croître, au fur et à mesure du temps.

En somme, les voyants de toutes les cultures ont, au fil du temps, développé des méthodes bien à eux pour prédire ce qui arrivera dans un espace temps proche ou lointain. Le don de voyance sous-entend, une capacite extra sensorielle, une extra-sensibilite permettant des ressentis, des perceptions indécelable par le commun des mortels.

Cet aura rayonne quand on parle de clairvoyance. C’est notamment pour ce type de voyance qu’intervient le plus la notion de sensibilité, de conscience d’un sens « autre», qui permet de percevoir ce que d’autres ne ressentent pas. Ce don de voyance opère sur tout ce qui nous entoure, y compris sur ce qui peut nous sembler
en dehors de la sphère du possible.

Sans cartes, sans runes, bref, sans aucun support de voyance, le clairvoyant ressent bien des choses, y compris ce qui se passe dans l’esprit de l’individu sur lequel il se concentre. La clairvoyance est aussi affaire de prédispositions psychologiques, et la faculté de concentration joue également un rôle de première importance. Formulée ainsi, cette assertion sous-entend tout simplement que par théorie, il existe en chaque être doté d’esprit un potentiel, ne serait-ce qu’infime, de don de voyance.

Des grands noms de l’histoire ont même suggéré que certains organes du corps humains sont, en quelque sorte, programmés pour supporter le développement de ces capacités de voyance. Il s’agirait de la glande pinéale, que l’on entend plus fréquemment mentionner comme l’épiphyse. De Descartes aux maîtres yogi, tous ont formulé des théories, qui ne sont pas très loin de converger, sur cette petite glande. Ces derniers l’assimilent au Troisième oeil, le philosophe suppose que c’est précisément là que siège l’âme. En tout cas, beaucoup pensent que les personnes dotées du don de voyance mobilisent cette partie de leur cerveau plus que les autres. En corollaire, ces théories suggèrent que l’on peut développer ce don,de voyance si l’on s’en donnait les moyens.

Pour prouver que le don de voyance lui-même et la prédisposition à le développer tiennent, il suffit de se référer à des exemples très courants. L’on parle souvent de faire confiance à son intuition. Beaucoup font l’expérience de voir se réaliser des rêves qu’ils ont faits sans se douter de rien. Pour les voyants qui veulent éveiller leurs pairs à leur art de la voyance, il ne s’agit rien de moins que de formes de don de voyance, pas toujours exploitées comme elles le méritent. La sensation de déjà vu ne serait pas non plus à exclure de la liste des signes qui devraient sensibiliser les personnes qui l’expérimentent souvent, quant à leur potentiel de voyance.

Des-doutes

Voyance-sans-limite-de-temps